L’art in situ : travaux d’élèves

L’art « in situ » (un art fait dans et pour un lieu) est aujourd’hui pratiqué par de nombreux artistes (le land art et le street art en font partie). L’artiste qui a le plus représenté cette expression -« in situ »- est Daniel Buren. Cet artiste a commencé par réduire sa palette à de simples bandes verticales colorées qu’il appelle « outil visuel ». La simplicité, la pauvreté de cet « outil visuel » lui permet de bien faire comprendre que son travail n’a d’intérêt que par rapport au lieu dans lequel il s’insère. Il serait absurde de considérer ses bandes verticales seules : c’est leur placement dans le site qui importe. Le site fait donc partie de l’œuvre, qui l’éclaire…
Travaillant in situ, les élèves de 3ème sont invités à comprendre le lieu dans lequel ils travaillent. Ils en interrogent préalablement les propriétés formelles, la fonction et la symbolique.

Travaux d’élèves :

in_situ01

in_situ00

Un nid géant : in_situ03 in_situ04 in_situ05 in_situ06

L’arbre à livres :in_situ08

Dessiné à l’eau :in_situ09 in_situ10

Le signe « recyclage » :in_situ12 in_situ13 in_situ15 in_situ16 in_situ17

Viewty

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Dessiné à l’eau :

in_situ21 in_situ22

De vrais/faux mannequins :in_situ23 in_situ24

« Sortez une feuille, contrôle ! »in_situ25 in_situ26 in_situ29 in_situ30 in_situ31

Dessiné à la tondeuse :in_situ32 in_situ33anais in_situ34

Comments are closed.